Compratif des meilleurs tours à métaux en 2019

Si vous voulez acheter un tour à métaux, le choix ne sera pas facile avec le grand nombre de modèle présent sur le marché actuellement et avec les différents types existant. Pour information, sachez qu’on distingue 6 types de tour à métaux : le tour d’horloger qui est petit et très pratique, le tour traditionnel qui est très puissant mais trop encombrant, le tour d’établi qui est fait pour l’usinage des petites pièces, le tour d’atelier, le combiné tour/fraiseuse et le tour CNC. Mais ça ne s’arrête pas là puisque vous devriez aussi jeter un œil sur ses différents composants, ainsi que sur quelques points importants comme sa puissance, son poids, etc. lors de son achat. Vous allez certainement dire que c’est trop compliqué, et c’est pour cette raison que nous allons vous donner un guide d’achat complet. Vous y trouverez tous les caractéristiques que vous devriez prendre en compte.

Les 5 meilleurs tours à métaux en 2019

Si vous êtes un peu perdu dans le choix du tour à métaux qui vous convient, voici quelques suggestions qui pourront bien vous intéresser. Ce sont les 5 tours à métaux les plus performants et fiables en ce moment. Nous allons vous les décrire pour que vous puissiez les connaitre davantage.

Chrisun 0618-3B

Ce tour à métaux fonctionne avec un moteur qui génère une puissance de 550 W, et qui dispose un cône de broche MT3 et une queue cône MT2. Il vous donne la possibilité de varier sa vitesse selon vos besoins en choisissant entre 50 et 2250 tours/minute. Il est donc fait pour l’usinage de métaux, de bois et de jade.

Sa gamme de filetage métrique mesure environ 12.7 à 63.5 mm, soit 12 à 52 TPI pour les fils impériaux, donc la haute qualité est au rendez-vous.

A part ça, cet appareil est équipé de roulements à rouleaux sous forme de cône qui est très précis et qui peut être ajusté par rotation positive, ou encore inverse. Et ce n’est pas tout, il utilise le fraisage à haute fréquence pour interrompre les rails et c’est son plus grand atout.

Sa manipulation est aussi très facile avec ses poignées très ergonomiques.

Metalprofi ME3609237

Le moteur de ce tour à métaux d’établi engendre une puissance de 600 W, et vous propose une vitesse à deux plages : 50 à 1250 tours/minute et 100 à 2500 tours/minute. Vous pouvez donc l’ajuster en continu et elle sera affichée sur l’écran numérique présent sur l’appareil. Pour la changer, il suffit juste d’utiliser la courroie de la machine.

Il met à votre disposition une distance entre pointes de 400 mm et un diamètre de tournage de 210 mm. Tout cela lui permet d’usiner toutes sortes de matière solide, surtout les métaux.

Son banc prismatique est fait avec précision en fonte grise et il a été trempé par induction. Il a une largeur de 100 mm, et la hauteur de pointe est de 110 mm.

Enfin, il possède un mandrin à 3 mors, un filetage métrique de 0.5 à 3 mm,  et un filetage impérial de 8 à 44 TPI.

 

Optimum TU 1503V

Ce tour à métaux d’Optimum est plutôt fait pour les modélistes car il a une très haute qualité. Il fonctionne avec une puissance de 45 kW, soit 6 CV et cela lui permet de vous offrir une vitesse variable allant de 120 à 3000 tours/minute.

Le fait que sa structure est en acier solide lui donne la capacité d’usiner tous types de matière solide, et même l’acier dur.

Pour sa source d’alimentation, c’est le courant électrique, donc vous devriez le brancher sur secteur via son long câble.

Concernant sa dimension, il a 56 cm de long, 29 cm de large et 32 cm de haut, donc ce n’est ni trop encombrant, ni trop petit. C’est sûr alors qu’il ne va pas encombrer votre atelier, ou votre maison.

Son  transport sera aussi facile puisqu’il ne pèse que 22 kg. C’est très léger face aux autres qui pèsent plus de 50 kg.

Sidamo SI-21300022

C’est aussi un tour d’établi et il dispose un moteur qui offre une puissance de 1000 W. Son banc prismatique est de très bonne qualité car il est en fonte et il a été trempé par induction.

Il dispose une broche montée sur 2 roulements à rouleaux sous forme conique qui lui offre une très grande précision, et aussi des glissières ajustables par lardons qui ne font pas de jeu et tout cela simplifie encore plus son utilisation.

Pour sa vitesse, elle est aussi variable tout comme celle des modèles précédents et elle varie de 100 à 2000 tours/minute. L’affichage de cette dernière se fait par un écran digital, donc vous allez la visionner très bien.

Et pour couronner le tout, il est équipé d’un mandrin à 3 mors, d’un cône morse CM2, d’une course de broche de 30 mm, d’une paroi anti-projections, et un écran de protection pour mandrin asservi.

Güde GMD 400

Ce petit tour à métaux utilise une puissance de 400 W pour pouvoir usiner une pièce ayant une longueur maximale de 300 mm, et un diamètre maximal de 180 mm. Il peut alors tourner des aciers, des métaux, du plastique, du bois, et autres encore.

La vitesse de rotation est réglable en continu, donc vous pouvez l’ajuster selon votre guise et ce sera de façon très simple. Il y a aussi un dispositif qui vous permettra de l’avancer automatiquement, et vous pouvez même le faire marcher à gauche ou à droite.

En ce qui en est de la hauteur de pointe, elle est de 90 mm, et le diamètre de pénétration de la broche est de 20 mm.

Pour son poids, il ne pèse que 38 kg, donc vous pouvez le déplacer facilement.

Enfin, 9 roues de rechange denté sont offertes lors de son achat, ainsi qu’une clé pour mandrin.

 

Quel est le meilleur tour à métaux ?

Si vous avez décidé d’acheter un tour à métaux, nous tenons à vous préciser qu’il y a pas mal de caractéristique à examiner. Découvrez alors ci-après les différents points que vous devriez vérifier pour que vous puissiez faire le bon choix.

Le type de motorisation

Il y a deux types de motorisation pour un tour à métaux :

  • L’asynchrone triphasé qui est réservé aux professionnels et à tous ceux qui veulent réaliser des travaux intenses car on la trouve sur les appareils hauts de gamme, et il coûte un peu cher. Il est puissant et robuste, et dispose un variateur de fréquence qui vous donne la possibilité de le connecter sur un courant monophasé classique.
  • L’asynchrone monophasé qu’on trouve sur les tours à métaux d’entrée ou moyen de gamme. Les machines qui la disposent sont vendues à un prix très abordable.

La puissance

La puissance moyenne pour un tour à métaux est le 500 W mais vous devriez la choisir selon le type de matériaux à usiner. Alors, si la matière à travailler est très solide, ou si vous voulez avoir des copeaux, le mieux est de choisir un appareil avec une puissance de plus de 5000 W.

La vitesse

Pour plus de performance, nous vous conseillons d’opter pour une machine ayant des vitesses variables, et certains tours à métaux disposent même 16 vitesses. Mais si vous ne trouvez pas un appareil qui le possède, choisissez au moins celui qui est doté de 6 vitesses au minimum car le tournage de l’appareil en dépend.

La distance entre pointes

Pour plus de polyvalence, l’idéal est le tour à métaux qui a une distance entre pointes de 400 mm si vous êtes un amateur, et plus de 1500 mm si vous êtes un professionnel.

Le diamètre de tournage

En ce qui en est du diamètre de tournage, ou appelé encore diamètre maximal d’usinage, 200 mm suffit si vous êtes un débutant dans l’utilisation d’un tour à métaux. Mais si vous êtes un pro, un appareil ayant un diamètre de tournage de plus de 200 mm est le meilleur.

Les accessoires

Le tour à métaux dispose aussi quelques accessoires qui ne feront que simplifier son utilisation, et il faut vérifier leurs aspects car ils assurent le bon fonctionnement de l’appareil. A savoir :

  • Le mandrin rotatif qui est doté de 3 ou de 4 mors et qui assure l’usinage.
  • La contre-pointe qui bloque l’objet à usiner par opposition
  • La lunette à suivre qui sert à enserrer les objets plus grands
  • La lunette fixe pour serrer les pièces ayant un diamètre assez petit
  • La table croisée qui établi le contact entre l’objet à usiner et les outils de coupe
  • Le porte-outil où les outils de coupes seront posés, donc il faut qu’il ait une hauteur réglable et qu’on puisse le bouger transversalement
  • Le bouton d’arrêt d’urgence
  • L’écran digital qui affiche les informations à savoir
  • La commande de marche-arrêt mobile
  • L’aspirateur à copeaux

 

Pour conclure, le tour à métaux est un appareil qui sert à trouer ou à usiner des métaux. Il faut alors qu’il soit solide et performant pour qu’il puisse réaliser son travail comme il se doit. Alors, n’hésitez pas à retenir les critères cités précédemment pour faire le bon choix !